Thèmes

Emprunter au paysage pour révéler la beauté naturelle de la nature peut nous aider à réapprendre à habiter en harmonie avec notre milieu. A travers la maison, l’homme prend possession du temps et de l’espace autant qu’il fait exister et se révéler l’espace et le temps du monde. En ouvrant un certain regard sur le monde, la maison, abri fragile et éphémère à l’échelle de l’homme, renforce notre présence au monde. L’approche psychosensorielle de la maison privilégie le parcours le plus riche où se succèdent des évènements : jardins miniatures en mouvement, profondeur, jardins du regard, vide, ombre et lumière, interpénétration intérieur-extérieur, vues cachées puis dévoilées, transparences, espaces intermédiaires entre dedans et dehors… La succession de microcosmes donne de la profondeur à l’espace. La nature devient l’horizon de la culture.

Le sensible comme lien entre corps et esprit exprime cette relation ambivalente au milieu à la fois physique et phénoménale, écologique et symbolique, factuelle et sensible.
Il s’agit de redonner un sens au lieu car l’architecture exprime dans les choses une certaine manière d’être sur terre.

Would you like to comment?

Leave a Reply